Poster un commentaire à la suite de l’article...

mercredi 12 décembre 2018
par  Lucien Farhi

Macron face à la révolte

Si l’on comprend bien le discours, le Président pense, qu’en France, les riches sont trop pauvres, les pauvres trop riches, les citoyens trop libres et pas assez xénophobes... Cela nous promet un bel avenir.
François Valla
Le vent de révolte qui souffle contre Macron et sa politique ne date pas (...)

En réponse à...

Logo de Geneviève Jacques
mardi 18 décembre 2018 à 15h52 - par  Geneviève Jacques

Merci Lucien pour cette analyse , qui enrichit les multiples articles et autres tribunes que l’on peut lire ou écouter en ce moment ( preuve que tous les médias ne sont pas à mettre dans le même bateau , cf ton PS 3 !)
A côté du diagnostic que je partage sur les causes fondamentales de ce mouvement de révolte ( règne des puissances de l’argent , soumission des gouvernements , injustices de plus en plus insupportables), il me semble qu’il y a aussi derrière cette forme inédite de "révolte populaire" ( l’Histoire lui donnera un nom) d’autres dynamiques à souligner :
- La découverte de la possibilité d’agir visiblement en citoyen par des femmes et des hommes qui se considèrent écartés, oubliés, voire méprisés par les détenteurs du pouvoir politique. Des gens qui d’habitude se taisent, ou râlent dans leur coin, qui s’enferment sur leur galères individuelles , ont commencé à se parler entre eux, et disent avoir retrouvé une place dans la société. Une dignité. Pour certains, la fraternité
- La convergence finale de toutes les protestations vers les revendications de plus de justice sociale et de plus de participation dans les décisions qui concernent leur vie. En matière de fiscalité, la revendication phare est devenue le rétablissement de l’ISF, et en matière sociale l’accès aux services publics de plus en plus défaillants. Le sentiment de trahison de l’Etat , réduit à la personne de Macron , et les déchainements de toutes sortes qui en découlent en disent long sur le malaise profond qui est rendu visible et audible par les Gilets jaunes mais qui est partagé par beaucoup d’autres
- La dernière revendication sur des "référendum d’initiatives citoyennes"( quel que soit l’avenir de cette idée !) va provoquer un remue-méninges autour des questions de participation citoyenne qui pourrait être salutaire dans notre démocratie fatiguée..
Quel que soit l’avenir à court terme de cette irruption d’acteurs issus des classes populaires ( rien ne garantit que ce sera pour le mieux) , il est plus que probable que cette "révolte" laissera des traces

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 48 prochains mois

Annonces

Pour les migrants !


Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 16 octobre 2021

Publication

453 Articles
54 Albums photo
35 Brèves
Aucun site
29 Auteurs

Visites

75 aujourd’hui
187 hier
126897 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés